Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

TEXTES

Publié par CBJ

Bonjour à tous,

pour vous la première partie deS textes de notre premier album "qui je suis?"

LA FAUTE A QUI

Il était né un soir

Il était né nulle part

Relation non voulue

Enfant non reconnu

Il a suivi tout seul

Son ch’min de p’tit bonhomme

Il s’est construit tout seul

Sans l’aide de personne

Il a

Du venin dans la bouche

Il a

D’la nitro dans les veines REFRAIN

Et dés qu’il te parle

Il te touche

Décharge ainsi

Toute sa haine

Il n’avait pas de règles

Il n’avait pas de lois

Refusait toutes les aides

Auxquelles il avait droit

Il aurait fait pâlir

Un homme comme Ravachol

Il a fini comme lui

Sans devenir un symbole

Il a

Du venin dans la bouche

Il a

D’la nitro dans les veines REFRAIN

Et dés qu’il te parle

Il te touche

Décharge ainsi

Toute sa haine

Variation

Il a

Du venin dans la bouche

Il a

D’la nitro dans les veines REFRAIN

Et dés qu’il te parle

Il te touche

Décharge ainsi

Toute sa haine

BONSOIR A TOUS, SALUT A TOI


Refrai1 : bonsoir à tous, salut à toi

Bis

Bonsoir à toi, salut à tous



Peu importe d’où on vient,

Peu importe qui on est,

Ce qui compte c’est où on va,

Ce qui compte c’est qui on d’vient

Et ce soir on est là,

Ce soir on est musicien

Refrai1

On pianote, on bongote,

On guitarise, on batterise.

On bassone, on percussionne,

On chantonne même des reprises

Et ce soir tu es là,

Tu vas devoir supporter ça

Refrain


On n’a pas fait Nouvelles Stars,

Ni la Star Academy.

On répète dans un hangar,

Salle des fêtes et compagnie

La télé ne veut pas d’nous,

Nous on préfère jouer pour vous.


PAF

Voici l’histoire pas très originale

D’un pauvre chien

qui n’connaissait que dalle

par un beau mois de juillet

il décide de se barrer

prend son sac et let’s go away

Il marchait, il marchait, il marchait

Encore, encore il marchait il marchait

Jamais ne s’arrêtait

N’était pas fatigué

Il marchait, il marchait, il marchait.

Profitant de la jolie campagne

Admirant les très beaux paysages

La tête dans les étoiles

Le nez dans les nuages

Il poursuit son merveilleux voyage

Il marchait, il marchait, il marchait

Encore, encore il marchait il marchait

Jamais ne s’arrêtait

N’était pas fatigué

Il marchait, il marchait, il marchait

Mais un beau jour il tombe nez à nez

Avec un drôle de chemin bitumé

Décide de traverser

Inconscient du danger

Içi prend fin l’histoire de PAF le chien

A SUIVRE.........